Plombier Charenton Le Pont 94

Votre plombier sur Charenton le pont dans le 94 val de marne chez vous en moins de 25 minutes.

 

plombier pas cher charenton le pont

plombier pas cher charenton 94

plombier pas cher charenton le pont 94

plombier charenton le pont information

 

plombier charenton le pont

plombier charenton le pont 94

plombier charenton

plombier charenton 94

plombier charenton pas cher

plombier charenton 94 pas cher

plombier charenton le pont pas cher

plombier charenton le pont 94 pas cher

plombier charenton le pont avis

plombier charenton avis

plombier charenton 94 avis

plombier charenton le pont 94 avis

plombier charenton le pont info

plombier charenton le pont nuit

plombier charenton le pont 94 nuit

plombier charenton nuit

plombier 94 charenton le pont

 

 

Charenton-le-Pont est située sur la rive droite de la Seine, juste avant son entrée dans Paris et à la confluence de la Seine et elle est bordée au nord par le bois de Vincennes.

La ville s’étend sur 1,85 km2 (une des plus petites communes du Val-de-Marne, seules cinq autres étant moins étendues) et est entièrement urbanisée (15 349 hab./km2, l’une des densités les plus élevées du département et parmi les plus hautes de la petite couronne parisienne).

 

Communes limitrophes

Charenton-le-Pont est limitrophe de Paris au nord-ouest et au nord par le bois de Vincennes, de Saint-Maurice à l'est, de MaLa station de métro Liberté.

 

 

 

La station de métro Charenton - Écoles.


De par sa situation à proximité immédiate de Paris, Charenton bénéficie de plusieurs axesroutiers majeurs, à savoir notamment le boulevard périphérique de Paris au nord de la commune et l'autoroute A4 le long de la Seine à l'ouest.Voies routières.

  • Autoroute :
    • sortie no 2 (sens Province-Paris uniquement) : dite de « Charenton », menant à Charenton-Centre et Charenton-Bercy ;
    • sortie no 3 : Charenton-Gravelle.
  • Boulevard périphérique :
    • sortie, dite « Porte de Bercy » ;
    • sortie no 47, dite « Porte de Charenton ».

Pistes cyclables

Plusieurs stations Vélib' sont situées à Charenton-le-Pont, ainsi que dans le Bois de Vincennes adjacent.

Transports en commun

Charenton-le-Pont est une commune bien desservie par les transports en commun. La commune de Charenton-le-Pont se trouve dans la zone 2 du réseau de transports d'Ile-de-France, ce qui n'a pas d'impact aujourd'hui, étant donné que la RATP a étendue son offre de service à 5 zônes.

 

La Ligne 8 du métro de Paris (Balard - Créteil-Pointe du Lac) dessert Charenton-le-Pont du nord au sud via les stations Liberté et Charenton - Écoles de 5 h 30 à 1 h 15 (2 h 15 les vendredis et samedis soirs).

 

Cinq lignes du réseau de bus RATP relient Charenton-le-Pont aux communes avoisinantes :

  • ligne 24 : Gare Saint-Lazare - Notre-Dame-Quai de Montebello - Gare d'Austerlitz - Charenton - Écoles - École Vétérinaire de Maisons-Alfort ;
  • ligne 109 : Terroirs de France - Cour Saint-Émilion - Charenton-le-Pont - Pont Nelson Mandela - Archevêché - Liberté ;
  • ligne 111 : Terroirs de France - Cour Saint-Émilion - Liberté - Charenton - Écoles - La Varenne-Chennevières - RER - Champigny - Saint-Maur - RER ;
  • ligne 180 : Villejuif - Louis Aragon - Vitry-sur-Seine - RER - Liberté - Charenton - Écoles ;
  • ligne 325 : Bibliothèque François Mitterrand - École Vétérinaire de Maisons-Alfort - Charenton - Écoles - Château de Vincennes.
Bus de nuit[modifier | modifier le code]

Deux lignes du Noctilien :

  • N32 : Paris-Gare de Lyon - Pont de Charenton - Boissy-Saint-Léger - RER ;
  • N35 : Paris-Gare de Lyon - Pont de Charenton - Nogent - Le Perreux - RER.

Urbanisme

Lieux-dits et écarts

Bercy, Conflans, les Carrières, le Bourg-du-Pont et « le Plateau », emprise sur le bois de Vincennes.

Conflans-l'Archevêque est un lieu-dit qui se trouve au confluent de la Seine et de la Marne. Les évêques — puis archevêques — de Paris y possédaient une propriété. Par la suite, un petit séminaire, pour le diocèse de Paris, s'y installa. Cet endroit vit la signature du traité de Conflans sous le règne de Louis XI.


 

 

L'A4 et Charenton-le-Pont.

La commune est longée par une autoroute le long de la Seine et traversée de part en part par une tranchée contenant des voies de chemin de fer provenant de la gare de Lyon ainsi que, sur sa partie ouest, par la gare de triage desTGV de Bercy-Conflans. Elle a cependant réussi à conserver un centre architecturalement cohérent autour de sa mairie et de son église principale.

Charenton-le-Pont est située sur la rive nord de la Marne à l’endroit où celle-ci rejoint la Seine juste avant son entrée dans Paris. Depuis 1975, l’accès à la Seine est restreint par la présence de l’autoroute A4 qui longe les quais de Seine et est large de 10 voies à cet endroit.

La commune de Charenton-le-Pont est divisée en deux parties par la traversée de la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles empruntée, entre autres, par le RER D. Plusieurs ponts permettent de relier ces deux parties de la ville.

 

 

Moulin à Charenton de François Boucherannées 1750.

La ville doit son nom à la présence du pont de Charenton, mentionné dès le viie siècle et qui est certainement l'un des plus anciennement bâtis pour faciliter l'arrivage à Paris. Il a toujours été regardé comme la clef de Paris. Située à un emplacement stratégique (proximité de la capitale, existence d’un pont permettant de franchir le confluent de la Marne et de la Seine), la ville fut le théâtre de nombreux combats.

En 865, les Vikings s'emparent du pont et le rompent.

En juin 1358, le dauphin Charles s'en rend maître pour se diriger sur Paris occupée par les Anglais.

Sous Charles VII, les Anglais, maîtres de Charenton, en sont chassés, le , par le capitaine de Corbeil nommé Ferrière.

En 1465, l'armée de la Ligue du Bien public l'attaque, et s'y porte pour protéger ses opérations contre Louis XI.

Les calvinistes le prennent en 1567.

Le Henri IV l’enlève aux soldats de la ligue mais en septembre 1590, lors du siège de Paris, l’espagnol Alexandre Farnèse reprend la ville, ce qui permet de ravitailler la capitale assiégée par Henri IV au cours de la huitième guerre de religion2.

Après quelques hésitations, la ville est désignée pour abriter le temple protestant de Paris attribué par l’édit de Nantes. Lors du soulèvement protestant de 1621, les protestants y sont massacrés après l’échec de Luynes au siège de Montauban3.

En 1631, se tient à Charenton un synode national de l’Église réformée de France pour discuter ses principes et sa discipline.

Pendant les guerres de la minorité de Louis XIV, en 1649, les frondeurs y repoussent le prince de Condé qui le reprend la même année.

Pris et repris plusieurs fois au cours des siècles, le pont de Charenton est rebâti plusieurs fois ; il l'est, entre autres, en 1714, et subit quelques réparations en 1812.

De 1790 à 1795, Charenton, qui porte quelque temps le nom révolutionnaire de Le Républicain, est un canton du district de Bourg-de-l'Égalité4 (Bourg-la-Reine).

Au mois de février 1814, les armées ennemies s'approchant de Paris, la défense du pont de Charenton est confiée aux élèves de l'école nationale vétérinaire d'Alfort. Le 30 mars, accablés par le nombre, ils sont obligés de céder à la force. Charenton-le-Pont est pris, et, le lendemain, les troupes wurtembergeoises et le corps autrichien du comte de Guilay campent à Charenton.

En 1815, le pont est coupé pour arrêter la marche de l'ennemi. Il sera reconstruit de fond en comble.

Depuis 1975, l’autoroute A4 emprunte le tracé du canal de Saint-Maurice comblé en 1952.

  • Conflans

S'y trouvent le château de Conflans et le pavillon d'Antoine de Navarre.

En 1316Philippe V le Long donne à sa belle-mère, la comtesse d'Artois Mahaut, une partie de la garenne dépendant de sa terre de Conflans.

Philippe VI de Valois habite à Conflans en 1339.

Jeanne II, reine de Navarre, meurt à Conflans en 1349.

De 1481 à 1483Louis XI donne la terre de Conflans successivement à Bastard de Valère-Capelle puis à Sixte d'Allemagne, son chirurgien5.

Les comtes de Flandres et ducs de Bourgogne y eurent un hôtel.

En 1548Henri II ordonne de vendre les maisons de Bourgogned'Artoisde Flandres et de Brabant, les achète, et, le , les cède à Claude Dodieuévêque de Rennes, y ajoutant toute la terre de Conflans.

En 1672François de Harlayarchevêque de Paris, y achète la maison du duc de Richelieu, la rebâtit, et, à sa mort en 1695, la lègue à ses successeurs. Elle est vendue à la Révolution.

Nous joindre :

06 51 84 32 12

Actualités

BON DE REDUCTION : PLOMBIER
BON DE REDUCTION 10% : PLOMBIER
httpwwwurgence-depannage-plomberie-paris[...]
Format IPN (Portable Network Image) [20.2 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Plombier de Paris / Plombier Paris / http://plombier.tarif.pro / Plombier Joinville le Pont 94

Appel